Fini les achats high-tech à la Fnac
Divers Alexandre 05 janvier 2015

Petit moment coup de gueule...

Pour noël, ma chérie m'a très gentillement offert une paire d'enceintes PC/BT Creative. Tout content, je branche le tout et teste dans un premier temps le mode PC ; aucun soucis, très bon son, bref, très satisfait.

Poussé par ma curiosité, je passe au test du mode bluetooth (BT) ; catastrophe, dès l'activation, les enceintes grésillent... Evidemment, je ne peux passer sur ce détail et décide de les ramener à la FNAC pour prendre autre chose.

Après ses quinze minutes de pause (à moins d'une heure de la fermeture), la dame en charge du service m'annonce que, comme j'ai ouvert le produit (et oui, en effet c'est difficile d'essayer sans ouvrir le carton, enfin, il paraît hein) il y aura une décotte de 20%.

"Une quoi, pardon ?", un peu étonné du concept, on m'explique que celui-ci est appliqué depuis Novembre 2014, soit un mois avant Noël... quel hasard.

Cependant, si je trouvais un autre produit dans le magasin, j'avais le droit à un avoir sans la décotte.
C'est parti ! Je retourne dans le magasin et me dirige vers des enceintes BOSE repérées sur internet, cependant ce ne sont pas mes préférées et elles ne sont plus disponible en rayon. Le conseiller du rayon me fait alors une facture de pré-commande que je ramène au SAV (oui, beaucoup d'aller-retour pour pas grand chose). 
Me voilà débarassé des enceintes BT creative, en possession d'un avoir du montant de celles-ci et d'un bon de commande pour les nouvelles enceintes à régler à la caisse (ouais, encore une fois, trop d'étapes pour rien).

Un service après-vente vraiment très limite pour le high-tech à la FNAC, déçu. En discutant sur la route du retour, on se rend compte de pourquoi les commerces conventionnels ferment au profit des boutiques en ligne, bien souvent plus compétitives et ne discutant pas un produit qu'on leurs retourne moins de 14 jours après la date d'achat, ouvert ou pas.

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot ygsna ?