Redémarrer Exchange 2010
En direct du travail Alexandre 26 janvier 2015

Si comme moi ça vous arrive de "bricoler" sur un serveur Exchange, vous avez sans doute déjà dû le redémarrer pour prendre en compte un changement ou tout simplement parce que vous l'avez éclaté.

Hey, mais il suffit de redémarrer le serveur, non ? - un collègue

Non ! Redémarrer un serveur physique est relativement long dû aux vérifications matérielles effectuées au démarrage et, dans le cas d'un serveur virtualisé, il faut prendre en compte le temps de démarrage de l'OS, dans le cas d'Exchange, un bon gros balourd de Windows Serveur.

Bon alors, comment faire ? Il suffit de redémarrer trois services via la MSC du même nom.

La console de gestion des services

Pour ouvrir la console MSC des services, on peut utiliser la méthode graphique, mais personnellement je trouve qu'on va plus vite comme ceci :

  1. Appuyer sur les touches Windows et R
  2. Saisir services.msc (ne vous y trompez pas, c'est bien de l'anglais)
  3. Appuyer sur Entrée

Nous voilà dans une console qui nous présente les différents services dont dispose la machine. 

Les services Exchange

En anglais, ils ont de la chance, les services d'Exchange sont regroupés puisqu'ils commencent tous par Microsoft Exchange. Evidemment, en bon français que nous sommes, le libellé des services est partiellement "traduit" (Bing sait traduire, ah ?).

Bref, en français, il va falloir redémarrer les services suivants :

  1. Topologie Active Directory Microsoft Exchange (en anglais Microsoft Exchange Active Directory Topology Service)
  2. Microsoft Exchange Information Store (non traduit en français, donc pareil en anglais)
  3. Microsoft Exchange System Attendant (idem)

Redémarrer les services

Pour redémarrer, plusieurs solutions : soit via un script batch, soit via la MSC. Comme je vous ai fait ouvrir la MSC :

  • Cliquer droit sur le service à redémarrer
  • Cliquer sur Redémarrer
  • Certains services avertissent que d'autres services, dépendants, seront redémarrés ; c'est le cas pour le premier de la liste au-dessus.

On n'a pas vraiment le choix, et c'est vivement conseillé d'ailleurs, mais faut attendre que le service soit redémarré pour en redémarrer un autre.

Voilà, maintenant, quelques précieuses secondes voir minutes seront gagnées à chaque bidouille/problème.

Le petit plus

Tout bon administrateur système qui se respecte est feignant ! Pour l'être au mieux, des langages d'automatisation existent et il est possible donc d'automatiser pratiquement toutes les tâches ; ici on va automatiser le redémarrage des services Exchange via le code suivant qu'il faut enregistrer dans un fichier portant l'extension .bat.

Bash en admin.

FOR %%A IN (MSExchangeADTopology MSExchangeIS MSExchangeSA) DO (net stop %%A && net start %%A)

Référence

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot imqrd ?